Faisant partie des villes les plus visitées au Bénin, Natitingou se classe dans les destinations touristiques les plus prisées dans le pays. Le musée de Nati, les constructions tata, le parc de la Pendjari, les cascades, etc., voici autant de lieux à découvrir. Aujourd’hui, nous vous amenons à la découverte de la ville des tata somba.

Où se situe Natitingou ?

Natitingou, la ville des tata somba se situe au nord bénin, plus précisément dans le département de l’Atacora. Elle se retrouve dans une vallée entourée de montagnes culminant à 800 mètres d’altitude. Elle compte 65 quartiers et villages qui sont répartis dans 09 arrondissements. Les 09 arrondissements se partagent en 03 communes urbaines (Natitingou 1,2 et 3) et 06 communes rurales (Perma, Kouandata, Tchoumi-Tchoumi, Kouaba, Péporiyakou et Kotopounga). La ville se délimite :

  • au Sud-Est par Kouandé
  • au Sud-Ouest par Copargo
  • au Nord par Toucountouna et
  • à l’Ouest par Boukombé.

Couvrant 3045 km2, la ville de l’ancien président Mathieu KEREKOU abrite de nombreuses richesses qui vous plairont à coup sûr.

Histoire de la ville

Avant de dire « Natitingou », l’on disait « Nantitingou » où Nanto désigne le nom de la première personne ayant découvert le lieu et s’y est installé. Tingou, comme vous l’aurez certainement trouvé signifie « village » d’où le nom « Nantitingou ». Ce n’est qu’après l’arrivée des missionnaires français que la ville changera de nom pour s’appeler « Natitingou ». Cependant, ce n’est pas la seule explication que donnent les habitants à propos du nom de la ville.

Une première explication voudrait que ce soit Nantu Tingou signifiant « village de la viande » qui soit l’origine du nom de la ville. Ce qui n’est pas totalement faux parce que pendant une certaine période la ville était considérée comme une excellente zone de chasse.

Une seconde explication penche plutôt pour Nanti Tingou signifiant « village des meules ». En effet, pour certains anciens de la ville, ce nom lui a été donné parce que chaque soir, l’on pouvait entendre les esprits produire des sons de meule.

Si vous voulez en avoir le cœur net, vous y rendre serait une bonne idée.

Pendant la période coloniale, la ville de Nanto sera le siège du gouverneur de la commune de l’Atacora. En 1961 après l’indépendance du Bénin, la ville sera promue au rang de chef-lieu de préfecture et le restera jusqu’à nos jours. Même si plusieurs langues autochtones sont parlées à Nati, vous n’aurez aucune difficulté à communiquer, car la langue la plus parlée est le français.

Culture de Natitingou

Nantitingou regorge d’une culture riche même si celle-ci est peu valorisée. Elle est le lieu où se déroule plusieurs fêtes que sont :

  • la fête de circoncision
  • la fête du Koutchaati
  • la fête du dikountri etc.

Vous aurez l’occasion de goûter une fois là-bas à la boisson locale « tchoukooulambé» ou tchouk qui a réussi à gagner le cœur des Béninois. Elle est produite de manière traditionnelle par les femmes de la ville et commercialisée dans des cabarets. Attention ! il ne faut pas en abuser, car en plus d’avoir un taux d’alcool élevé, l’excès de sa consommation peut vous créer des problèmes de santé.

Sites à visiter

Une fois dans la cité des natinba, vous pourrez visiter le Musée de Nati qui est l’une des attractions touristiques de ces dernières années. Vous y trouverez des collections de vestiges de la ville ainsi que des manuscrits sur l’histoire passionnante de l’histoire de Natitingou. Récemment, une partie de la collection a été interdite d’accès aux touristes, afin de subir un certain nombre de rénovations.

Le second attrait touristique est la visite des tata somba qui sont des constructions originales de la région. N’hésitez surtout pas à payer un guide pour la visite et à acheter quelques objets décoratifs en guise de souvenir.

tata somba

Le troisième lieu à visiter dans la ville, ce sont les cascades et les chutes d’eau. Il faudra cependant payer pour accéder à la majorité d’entre elles.

chutes d’eau

Le dernier de la liste est le parc de la Pendjari qui s’étend sur des kilomètres et au sein duquel vous aurez la chance de rencontrer plusieurs espèces d’animaux sauvages.

des hippopotames dans le parc pendjari au Bénin

Comment s’y rendre ?

Pour vous rendre à Natitingou, le moyen le moins coûteux est de prendre un car. Plusieurs axes sont empruntés à cet effet : il s’agit de l’axe Cotonou-Natitingou et de l’axe Parakou-Natitingou. Heureuse qu’aujourd’hui vous pouvez réserver un ticket de bus sans vous déplacer tout en faisant le meilleur choix pour votre voyage. Et ça se passe sur WezônTélécharger Maintenant!

Quel que soit l’axe emprunté, vous aurez l’occasion de contempler de beaux paysages du Bénin.