La ville de Parakou ou la magnifique cité des Kobourou est une ville du nord Bénin dotée d’une histoire épique et d’un patrimoine culturel assez impressionnant. Véritable réservoir d’un passé enclin à une vie respectueuse de la royauté et de la coutume Batumbu, la culture Bariba est basée sur l’honneur et le respect des traditions. Découvrons ensemble cette ville historique en plein dans le virage des défis de la modernité

Focus sur une empreinte historique omniprésente

Appartenant au royaume Wassangari, la cité des Kobourou est un royaume à part entière subdivisé en deux entités. D’un côté, il y a le trône de chef de terre dirigé par les Gbeeguruu Sunɔ ou Sina Wobagi dont le palais est situé dans la commune de N’Dali. Et de l’autre, il y a le trône du chef politique et administratif qui a à sa tête les Akpaki et dont le palais se situe au quartier Sinaguruu à Parakou.

Fier d’un passé glorieux, le peuple Batumbu a toujours conservé au cours des siècles sa réputation de peuple de cavaliers. La ville vit au rythme des différents festivals équestres, des sorties en fanfare de la cour royale et des différentes manifestations culturelles. Le cheval est d’ailleurs l’emblème de la ville et distingue les Batumbu des autres peuples

La cité des Kobourou

Avec ses 255478 habitants, la commune de Parakou est un havre de paix et une bourgade avec un métissage culturel des plus impressionnants. Peuplée en majorité de Bariba, la ville de Parakou accueille presque toutes les autres ethnies du Bénin. Que ce soit pour le commerce, l’élevage ou pour son train de vie paisible, s’y côtoient des Nagos, des Peuls, des Adja, des Otammari, des Fon, des Lokpa, des Dendis

Par-dessus son titre de troisième ville à statut particulier se cache une ville en perpétuelle expansion. La ville a été dotée d’un nouveau réseau routier et de nouvelles installations qui la rendent de ce fait plus propice au tourisme. Loin d’avoir raté le virage de la modernité, l’innovation et l’originalité sont aux centres des différentes actions entreprises dans la ville par la Mairie. En témoigne l’apparition d’hôtels et restaurants de luxe, répondant aux standards internationaux. Tout y est pour un séjour inoubliable tout en simplicité.

La ville révèle tout naturellement son charme et devient de ce fait une destination touristique de choix, lors d’un séjour au Bénin. Pourvue de merveilles de la nature, la cité des Kobourou regorge de biens culturels et d’un patrimoine inestimable. Une partie de ce patrimoine peut être admiré au Musée ethnographique et de plein air de Parakou; allant des objets ayant appartenu à de grands guerriers aux objets sacrés de la culture Batumbu. Des endroits tels que le Monastère cistercien « l’étoile NOTRE-DAME », et la Cour Royale située au quartier Sinaguruu valent également le coup d’un détour.

Rendez-vous donc dans la cité des Kobourou pour une rencontre avec le fleuron de la culture du nord Bénin.

Avez-vous déjà eu à visiter Parakou, dites-nous en commentaires les endroits que vous avez visités et ce qui vous a particulièrement marqué au cours de votre séjour ?